dans Inspiration

Une vidéo inspirante pour recentrer l’entreprise sur sa vraie valeur. Et c’est le BCG qui le dit !

Smart_Simplicity_-_Yves_Morieux__à_l_USI_-_YouTubeJe vous recommande vivement de prendre le temps de visionner cette excellente intervention de Yves Morieux, Directeur Associé senior au BCG.
Vous saurez pourquoi la productivité dans les entreprises est si faible (et peut être aussi dans la votre d’ailleurs).

J’adore sa définition du management : « C’est de faire faire aux gens ce que les gens ne feraient pas spontanément« .

Il expose également une méthode radicale pour analyser l’organisation de votre entreprise et comprendre pourquoi les projets n’avancent pas. Attention, tout ce que vous faites jusqu’à maintenant risque d’etre remis en cause. Et il faut replacer l’HUMAIN au centre et laisser du flou dans les responsabilités de chacun. Enfin si vous voulez que vos collaborateurs s’engagent avec vous, pour vous et pour eux !

Avec un exemple fabuleux tiré du domaine sportif (non pas du foot, de l’athlétisme féminin), il nous explique que la mesure « rigide » des compétences individuelles des collaborateurs est une erreur qui plante les entreprises.


PS : manager, pensez à féliciter vos collaborateurs pour leur travail !

Le pitch de la vidéo sur Youtube

Les solutions utilisées par l’entreprise pour répondre à des exigences de performance devenues plus complexes ont, en fait, créé des labyrinthes organisationnels qui brident la productivité et les capacités d’innovation tout en démotivant les individus avec toujours plus de souffrance au travail.

C’est à ces questions qui font l’objet de son nouvel ouvrage « Smart Simplicity : Six règles pour gérer la complexité sans devenir compliqué » que répondra Yves Morieux, Directeur Associé senior au BCG.

Engagez la conversation en donnant votre point de vue

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Bonjour, merci pour ce partage. Pour ma part, voilà les idées qui m’ont le plus intéressée dans cette conférence :
    – apporter de la valeur ajoutée est toujours anxiogène, et la reconnaissance au travail permet de recycler cette anxiété dans un cercle vertueux.
    – les chevauchements de responsabilité sont essentiels,
    – si on évalue les gens uniquement sur ce qui est mesurable, alors ils vont mettre leurs efforts uniquement dans ce qui est mesurable, au détriment de la collaboration.
    Une belle inspiration !