in Conversation digitale, Réflexion

Nouveaux comportements sociaux sur Facebook

bougiesHier dimanche, c’était mon anniversaire. Pas de panique, je ne fais pas de personal branling, je vous précise la situation qui m’amène à constater une évolution notable des comportements sociaux sur Facebook.

Avant, c’était en public

Lors de mes précédents changement d’année, de même que pour mes friends sur Facebook, la liste des joyeux anniversaire, happy birthday et autres félicitations inondaient le mur de chacun. Quand je dis “mur”, je pense au fait que c’est public.

Maintenant, c’est en privé

Cette année, changement radical. J’ai reçu de nombreux messages comme chaque année sauf qu’ils furent tous en privé. Quelques uns par email, beaucoup par la messagerie Facebook.

Etonnant ce changement de comportement social sur Facebook. Je ne m’explique pas ce revirement en un an, ce passage d’une expression publique à une expression totalement privée. Enfin, ce n’est pas vraiment un revirement, c’est plutôt un comportement davantage social dans le sens où, en s’adressant directement à moi sans le montrer (se montrer ?) aux autres, l’intention est plus directe, uniquement réservé à son destinataire. Plus social car plus one-2-one. 

Et pour votre anniversaire ?

J’en profite pour vous remercier toutes et tous … publiquement ici (ça fait personal branling !).
J’ai répondu également à chacun … en privé ! (socialement plus correct … ce n’est que mon avis)

Dites pour votre anniversaire, ça passe comment pour vous sur Facebook ?

Engagez la conversation en donnant votre point de vue

Comment

  1. Salut Bruno,

    Peut-être simplement parce que sur la page FB j’ai pas vu comment poster sur le mur alors que laisser un mesage était plus accessible/lisible 😉

    • Ola Charles,
      Désolé de répondre que maintenant …
      Facebook a quand meme le chic et la méthode pour te faire publier sur le mur afin de générer de l’activité visible !
      Je n’ai reçu aucun message sur mon mur cette année, tout en message direct. Changement radical …