in Réflexion

J’ai du mal à suivre ce qu’ils attendent

junger mann überlegt angestrengtPour ceux qui me suivent déjà, vous savez que j’ai lancé il y a quelques temps le Coup2Pouce du Vendredi, une page sur Facebook pour donner de la visibilité à tous celles et ceux qui recherchent un stage ou un job.

L’idée était de mettre à disposition l’ensemble de mes contacts sur Facebook, Twitter, Google+ et LinkedIn. Soit pour qu’ils/elles trouvent une opportunité de rencontre, soit pour voir leur profil repartagé par mon réseau. De la simple visibilité sur le web.

Et pour le fun, j’ai organisé cette diffusion comme un rendez-vous : le vendredi, à 15h00.

Bilan à ce jour

Mitigé. Franchement mitigé, voire déçu.

Pas pour ma page ou la résonance de mon action, je ne recherche rien à travers cette page. Page et action participent simplement à mon apprentissage du social media marketing.

En revanche, je suis mitigé sur les gens.
Je propose de relayer un profil et je me retrouve également obligé de rédiger le message pour mettre en avant leur profil. Et c’est là que je comprends pas, que j’ai du mal à suivre. J’en suis arrivé à me dire que les gens sont tellement dans un état d’esprit d’assistanat que quasiment personne ne fait l’effort de rédiger le message que je peux diffuser pour eux. Je ne propose pas un job ou un boulot, juste un coup de main, un coup de pouce pour leur visibilité. Je suis utopiste ou il y a un vrai problème qui me dépasse ?

J’ai pourtant bien rédigé une note sur Facebook pour les aider à rédiger leur profil. Surtout pour distinguer Twitter des autres par la limite à 140 caractères. Et bien personne ne doit la lire.

La suite de l’aventure

Un coup de pouce, ce n’est pas faire le travail à leur place. Aussi, je vais continuer en changeant la règle. Je ne rédige plus rien. Soit l’effort est fait, soit je ne diffuse pas. Je n’ai rien de particulier contre ceux qui vont se proposer pour le coup de pouce au contraire, je propose de les aider.

J’avais un profil pour aujourd’hui. Sauf que je n’ai même pas un lien à ajouter au profil ! Rien. Comment voulez vous qu’elle soit contactée cette personne.

Qu’en pensez-vous ?

Si je vous en parle, c’est aussi pour avoir votre point de vue, votre avis. La discussion peut avoir lieu où vous voulez, ici en commentaire ou sur les réseaux sur lequel je vais relayer l’article.

Je n’ai mis aucun lien vers la page volontairement. Cet article n’est pas pour en faire de la pub, du backlink. Il reflète un vrai malaise de ma part sur la situation que je tire de ce constat.

Engagez la conversation en donnant votre point de vue

Comment

  1. Bonjour Bruno,
    Excellente initiative de ta part.
    Je suis prêt à relayer ta page et tes actions. Et même plus si besoin en cas de coup de pouce.
    Peux tu me contacter sur mon mail pour échanger ? Sebastien